... Passer deux jours à Londres ★ Babymetal et English Breakfast ★ jour 2

On se réveille en fou rire grâce à Arnaud qui prend les cris des mouettes pour des cris de dauphins... 
Avec la fenêtre ouverte, on les entend bien  puisqu'elles viennent s’installer dans Londres après avoir remonté la Tamise. 
On se lève et la journée commence avec le concert de grincements de porte, devenu déjà habituel, et le séchage des rideaux de la chambre puisque le radiateur à fui dans la nuit et les à imbiber jusqu'à la tringle ^^


Merlouette, New Rock et awesome fucking Babymetal show

Une fois que tout le monde à fait son tour à la salle de bain, on se met en route pour The Rocket pour faire le plein avec un English Breakfast. On croise un merle sur le chemin qui imite le chant des mouettes, Arnaud en déduit qu'il est née de l’accouplement forcé d'un merle et d'une mouette et nous le surnommerons finalement le Merlouette. Bref, retour au Pub. Cet endroit est parfait avec une carte énooorme pour le petit déjeuner! On choisit l'English Breakfast traditionnel avec son œuf au plat, ses haricots en sauce, ses saucisse, son bacon et ses toasts. Il existe ici en différentes tailles, à savoir : normal, gros (avec le double de portions de tout plus des patates sautées) et Unfinishable (tout est en triple avec les patates, les toasts et la boisson chaude à volonté). Les gars se prennent des cafés/ un thé (Jer!) et des jus d'orange quant à moi je me laisse tenter par un hot chocolate with marshmallows, autrement dit un chocolat chaud avec des marshmallows par dessus. Un vrai délice, une vraie dose de sucre... cette boisson divine me manque quand j'y pense. Les  prix de tous les Pubs que l'on a fait sont franchement abordables et au niveau de la nourriture en général, Londres est plutôt cool et pas cher contrairement à ce que l'on nous avait dit. 

Aujourd'hui, on commence par suivre Arnaud et Jer qui veulent aller dans le fameux quartier "punk" de Camden. Bien sur, on se plante de route et on fait environ 3 km de trop.
Camden Town c'est cool et même temps pas. Ce quartier est réputé pour ses nombreux magasins et comme étant un haut-lieur des cultures dites alternatives. L'endroit est plutôt chouette avec ses façades colorées et décorées, mais on fait un peu trop vite le tour puisque les boutiques, il faut l'avouer, se ressemblent toutes. On se fait bien évidemment alpaguer comme des gros touristes mais on arrive à fuir jusqu'à ce qu'Arnaud repère le Saint Graal, la boutique New Rock. 
Évidemment , il a les siennes depuis de nombreuses années et on peut dire qu'aujourd'hui elles ont bien mangé, il veut en profiter pour en acheter des neuves. 
Moi, je profite d’être dans une zone à touriste pour dénicher une carte postale et des timbres pour envoyer à mes grands parents, comme je le fais toujours. Cette fois, la carte prendra l'avion, les timbres finissent donc par me coûter plus cher que la carte...

Il est bientôt midi, on prend le chemin du retour puisque, comme nous l’avions planifié hier soir, on ira manger notre Fish'N Chips au Rocket. Il nous en coutera moins d'une dizaine d'€ par personne, et c'était plutôt bon! 
Le ventre plein, on part reprendre le métro, et cette fois nous rejoignions Picadilly Circus. Nous ne passerons, à mon grand regret, pas de temps à explorer cette zone et allons directement rejoindre le St James Park et le Buckingham Palace. Au final, je trouve les deux sans grand intérêt et ce symbole Britannique n'a pas l'effet escompter sur moi. En revanche, l'Abbaye de Westminster et Big Ben sont bien plus à mon goût! 
L'abbaye de Westminster est l'un des édifices religieux les plus célèbre de Londres. c'est un lieu de sépulture et de couronnement pour les Rois et Reines d'Angleterre.  Encore une merveille architecturale!
Nous y faisons aussi une belle rencontre puisque nous étions en train de faire des photos quand soudain deux Japonais déploie devant nous un drapeau "Babymetal". On en profite pour leur parler rapidement et Palou se présente même en Japonais! On les retrouvera au concert à Wembley ce soir!
Vient ensuite le tour de Big Ben. Big Ben est en fait le nom de la cloche qui se trouve au sommet de la tour, la Elizabeth Tower de son vrai nom. Il parait que seules les personnes qui habitent au Royaume-Uni peuvent visiter Big Ben après avoir reçu une autorisation spéciale. 
En tout cas, elle est très belle, et ses ornements sont splendides. 

Mais l'après-midi est déjà bien avancée, et nous décidons de rentrer pour nous préparer avant le concert. La petite pause à l'appartement ne fait pas de mal et nous soulage les jambes.
On reprend le métro jusqu'à Wembley. On sait que l'on est bien arrivé au bon endroit puisque les vendeurs de T-Shirts nous attendent déjà à la sortie de la gare! Arrivé devant la salle, une file d'attente monumentale nous attend et nous patienterons plus d'1h dehors avant de pouvoir rentrer.
La salle est immense, avec ses gradins et sa scène avec podium. On sent déjà rien qu'en entrant ici que le concert sera énorme.
On croise des Français, des Japonais (Beaucoups) et même un Australien. Après le supplice du DJ en ouverture, enfin les lumières s’allument sur scène et le show commence. Je ne ferais pas une chronique dessus, ce serait trop long, je vous dirais juste que tout était splendide et on rentrera tard le soir avec des étoiles plein les yeux.
Si vous voulez plus de détails je vous invite à mater la vidéo qui suit! (La qualité est pas top mais c'est le mieux que j'ai trouvé)
 

Un Burger King plus tard (Il n'y avait plus que ça d'ouvert à cette heure), on est de retour dans notre chambre, épuisé mais en bonne santé, pour une bonne nuit de sommeil.

On se réveille dimanche matin, on remballe les affaires. Et oui, aujourd'hui c'est le jour du départ.
Il nous reste un peu de temps, on se rend donc au point d'info dans le Underground pour rendre nos Oyster Cards et récupérer l'argent qu'il reste dessus. Nous allons ensuite dans la Gare de à King's Cross pour voir le quai 9-3/4 et la boutique Harry Potter. Mais quelle déception! Pour prendre une photo sur le quai 9-3/4 avec le chariot, il y a une file d'attente! Et dans la boutique, rien de grandiose et tout est hors de prix. Je repars dépité, et l'on se rend au 'Pile en Face', ou 'Somers Town Coffee House' de son vrai nom, mais que nous avons surnommé ainsi car il est juste en face de notre appartement, pour déjeuner. Je me console avec un bon chocolat chaud puisqu'il n'est pas encore possible de boire une bière à cette heure-ci. Mais l'appel des Pubs est trop fort et on opte pour un second établissement où l'on peut avoir notre pinte et où nous mangeons avant de partir. Burger, Tourte et plat du jour, avec de la bière et des supporters pour mettre l'ambiance. Aujourd'hui c'est jour de match et ça se sent! L'ambiance est là, une ambiance qu'on ne trouve pas en France ça c'est certain, à tel point que même quelqu'un qui n'aime pas le foot se laisserait tenter.

C'est sur ce bel instant que nous retournons à la gare avec nos bagages pour reprendre l'Eurostar jusqu'à Paris. Puis le TGV jusqu'à Dijon. Tout comme à l'aller, le retour se déroule très bien et nous sommes chez nous dans la soirée. On ne ramène pas boule à neige ni de bus rouge miniature, mais on revient avec de superbes souvenirs plein la tête, et ça c'est le meilleur.


Bus LondonienSaint James ParkThe Rocket - Pub
The Rocket - PubHot chocolate with marsmallows
Camden Town
New Rock - Camden Town
Camden Town
Big Ben
Big Ben
The London Eye
Notre appartement AirBnB

 

L'histoire du saucisson.

Je vous en avais parlé dans le précédent article, il faut à présent que je vous raconte l'histoire du saucisson.
En effet je vous ai dit que Palou, en bon Français, avait décidé de ramener de quoi se faire un petit apéro dans la chambre. Évidement, Monsieur Palou, en toute logique, à acheté un saucisson avec un couteau dans le sachet d'emballage. Et bien oui,il s'est dit que ce serait pratique s'il n'y avait pas de quoi couper dans l'appartement. Et évidemment, que s'est-il passé à la Douane? Et bien le sac à sonné! Obligé de défaire toute la valise pour sortir le sachet de saucisson avec le couteau. Le Douanier Français, qui sait ce qu'est l'amour du saucisson, nous à laissé passer avec, par contre pour le retour, ce n'a pas été la même chose! Palou, sachant ce qui nous attendait, à présenté directement le couteau à saucisson et son petit opinel (qu'il avait oublié dans sa poche) pour le présenter au Douanier Anglais, mais cette fois, pas la permission de passer avec. Il à gardé les deux couteaux... Au revoir petit opinel, au revoir couteau à saucisson... On ne les reverra jamais!


Londres, le Bilan.

C'est une ville qui ne m'intéressait pas du tout et nous y sommes allé, au final, un peu par hasard. Et bien quelle découverte et quelle bonne surprise! J'ai vraiment apprécié cette ville, qui est plus 'à taille humaine' que Paris à mon goût. Moins de gros building, moins d'immeubles d'habitation tout moches, pas de vendeurs à la sauvette pour te harceler... 
Au niveau budget, le gros point noir c'est le logement et les transports en commun qui sont hors de prix, mais c'est une chose à laquelle il est possible de remédier grâce à AirBnB et à la Oyster Card. 
J'ai particulièrement aimé l'ambiance des bars en ville. Après le boulot, tout le monde sort pour aller boire dans une ambiance bon enfant et c'est vraiment génial.


JOUR 1

Share:

0 commentaires

Jeter une bouteille à la mer...