Journées du Patrimoine 2015

Comme chaque année, Dijon à ouverts nombre de portes habituellement closes à l'occasion des Journées du patrimoine. C’est un évènement que j’aime en particulier car il donne l’occasion aux habitants de découvrir leur ville, ce que les gens font rarement si on ne leur suggère pas. 

Personnellement, j’adore découvrir le patrimoine de ma région, et Dijon n’a déjà plus beaucoup de secrets pour moi, mais on peut encore découvrir certaines choses jusqu’alors hors d’accès grâce aux journées du patrimoine. Nous avons, par exemple, cette année, pu pénétrer dans le hall et les Jardins du Grand Hôtel La Cloche, une occasion à ne pas rater. 

Existant depuis plus de cinq siècles, l'hôtel de la Cloche est un hôtel cinq étoiles situé dans le centre sauvegardé de Dijon. Il est inscrit au patrimoine mondial de l'UNESCO et ses façades et toitures sont inscrites au titre des monuments historiques. Si sa renommée n’a jamais été à faire, les années 70 ont bien faillit sonner sa mort, mais par chance, une association jouera des pieds et des mains afin de le sauver des bulldozers.  Un groupe financier rachètera finalement ses murs et l’hôtel ré-ouvrira ses portes en 1982, pour le plus grand plaisirs de tous, enfin surtout des gens fortunés ! ;)
Le restaurant propose des menus à un prix tout à fait abordable, si l’envie de passer les portes de la cloche vous prend, n’hésitez donc pas!

Grand Hôtel La Cloche Dijon
Grand Hôtel La Cloche Dijon - JardinsGrand Hôtel La Cloche Dijon
Grand Hôtel La Cloche Dijon
Grand Hôtel La Cloche Dijon
Grand Hôtel La Cloche Dijon - Jardins
Grand Hôtel La Cloche Dijon - Restaurant

Nous marquons ensuite une autre halte durant notre petit tour dans les rues de Dijon, pour passer les portes de Notre Dame de Dijon, la célèbre Église accueillants sur son mur la fameuse Chouette de Dijon et portant le Jacquemart.
On estime que ce chef-d'œuvre d'architecture gothique a été construit des années 1229 aux années 1250 environ. Les 51 fausses gargouilles qui ornent actuellement la façade ont été réalisées de 1880 à 1882, lors de la restauration de l'église. Dans la rue de la Chouette  qui longe le côté nord de l'église à l'angle d'un contrefort d'une chapelle est sculpté un oiseau que les Dijonnais appellent la chouette. Sa signification est inconnue. Pour certains, la chouette pourrait être une signature laissée là par un tailleur de pierre. 
La chouette est très usée car Dijonnais et touristes ont coutume de la caresser, de la main gauche, en espérant que le vœu qu'ils formulent soit exaucé. Il n'en subsiste donc aujourd'hui que la forme générale, la plupart des détails de la sculpture ayant depuis longtemps disparu.
Un vieil homme avait dit à ma mère à l’époque, qu’il fallait également regarder la « salamandre » gravé sous la fenêtre juste à gauche de la chouette, car ce dragon mangerait le vœu que l’on venait de faire si on ne le défiait pas du regard.

En 2001, un vandale a porté à la chouette plusieurs coups de marteau, cette dégradation suscita l'émotion des Dijonnais. Plutôt que de laisser la chouette en l'état ou de remplacer le bloc de pierre sur lequel elle était sculptée, il fut décidé d'en réparer les cassures. Un moulage de la chouette avait été réalisé en 1988 par un statuaire mouleur du Louvre, il servit de modèle à la réparation. Depuis cet incident, un système de vidéosurveillance a été mis en place afin de prévenir toute récidive.
Suite à toutes ces aventures, l’officede tourisme l'a choisie en 2001 comme symbole du Parcours de la Chouette, circuit touristique piéton qui fait le tour du centre historique avec un marquage au sol portant une chouette gravée.

(Source : Wikipedia/supports papier de l’Office de Tourisme de Dijon)

Immeuble rue du Château - Dijon
Rues Musette à Dijon
Notre Dame de Dijon
Notre Dame de Dijon
Eglise de la chouette - Dijon
Eglise Dijon
Notre Dame de Dijon
Rue de la Chouette - Dijon
Parcours de la Chouette - Dijon
Rue de la Chouette - Dijon


Nous avons également pu visiter certains Hôtels Particuliers comme l’Hôtel de Vogüé ou le moins connu Hôtel Chambellan qui est un hôtel particulier situé 34, 36 rue des Forges. Un Monsieur nous à très gentiment renseigné sur cette demeure de style Gothique. On peut voir une galerie de bois sculpté et une lucarne monumentale ainsi qu’un escalier à vis qui se termine par une voute en palmier. Sous l’escalier, les courbes se terminent par trois petits escargots sculptés, qui auraient les mêmes facultés que la chouette et qui doivent être caressés de la main gauche. 

Une halte chez mes parents en Saône et Loire finit par nous guider à la Cathédrale Saint Vincent à Chalon-sur-Saône.
L’origine de cette cathédrale reste très vague même si l’on sait, que la première église fut édifiée sur l’ancien rempart gallo-romain et qu’elle occupa la place d’un temple antique.
Sa construction et sa restauration dura de nombreuses années, les principaux chantiers auraient eu lieu durant l’âge Roman puis l’âge Gothique, dont la bâtisse à garder de nombreuses caractéristiques. Elle est classée monument historique depuis 1903.

 Hotel de Vogüé - Dijon Hotel de Vogüé - Dijon Deux Chevaux Tank
Maison des Cariatides - Dijon
Hotel Chambellan - DijonHotel Chambellan - Dijon
Portail de la Mairie - Dijon
Vitrine de Bar - Place de la Libération - Dijon
Journée du patrimoine 2015 - Chalon-sur-Saône
Cathédrale Saint Vincent - Chalon-sur-SaôneCathédrale Saint Vincent - Chalon-sur-Saône

Share:

0 commentaires

Jeter une bouteille à la mer...